Carpe Diem Kinésiologie

Cliquez ici pour modifier le sous-titre

Séances et soins 

Valérie Kees, thérapeute et médecin énergétique

Prise de contact

Une première séance de prise de contact est indispensable. Il s'agit de faire connaissance, de mettre des mots sur votre attente des séances de kinésiologie.

Cette première séance dure de 1h30 à 2h.

Carpe Diem Kinésiologie

Séance programmée

Une séance pour laquelle nous avons pris rendez-vous pour votre suivi et pour votre équilibration générale dure entre 30 minutes et 1 heure. La fréquence est proposée par votre subconscient, mais rien ni personne ne vous oblige à vous y conformer. Vous restez libre en tout temps d'accélérer ou de ralentir la cadence des séances.


Séance de dépannage

Séance de "dépannage"

Vous avez été victime d'une émotion forte, d'un léger accident, d'un traumatisme quel qu'il soit, vous prenez rendez-vous pour un dépannage, entre deux rendez-vous ou en toute fin de journée. Cette séance dure entre 20 et 30 minutes et permet de retrouver son équilibre plus rapidement.


Remboursement


Parfois, la kinésiologie peut être remboursée par certaines complémentaires affiliées à ASCA,  sous certaines conditions. 


Depuis le 1er janvier 2019, je suis agréée ASCA, ce qui signifie que si vous disposez d'une assurance complémentaire comprenant les médecines parallèles, douces ou alternatives, il est possible que votre séance vous soit entièrement ou partiellement remboursée. 


Les assurances complémentaires suivantes prennent en charge les thérapeutes affiliés ASCA :


Agrisano

AMB

Assura

Avenir

Easy Sana

FKB

Groupe Mutuel

Intras

KKV

Moove Sympany

Philos

Rhenusana

Sanitas

SWICA

UNIQA

Vivao Sympany

Wincare

 

Toutefois, la participation active de mes patients lors des séances est un élément important à mes yeux. Certaines personnes ont beaucoup de peine à considérer que la kinésiologie est une thérapie où le patient est acteur de sa propre guérison et le kinésiologue un metteur en scène. Sans la participation active du patient, la thérapie en kinésiologie se prolonge inutilement... au frais de l'assurance d'une part, mais également aux frais du patient qui devra quand même prendre en charge une partie des coûts de la séance (participation et quote-part), et sera limité dans le nombre de séances annuelles. Il serait dommageable d'interrompre une thérapie sous prétexte que l'assurance n'entre plus en matière en cours d'année.


Par ailleurs, les séances continuent d'être réglées en cash à la fin de la séance, la facture destinée à l'assurance pour son remboursement étant envoyée au patient au plus tard la semaine suivante.